Que faire en cas de surendettement ?

Non classé

Les dettes s’accumulent et vous ne savez plus comment y faire face ? Vous voyez arriver vos prochaines mensualités et savez que bientôt, vous ne pourrez plus les rembourser? Peut-être qu’un évènement inattendu tel qu’un licenciement ou un divorce a rendu votre situation difficile ? Pas de panique, dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir.

Prévenir le surendettement

Mieux encore que réagir face au surrendettement : prévenir le surendettement. Afin de prévenir le surendettement, faites les calculs nécessaires lorsque vous souhaitez octroyer un crédit. Calculer votre reste à vivre afin de mieux définir votre crédit. Ce calcul n’est pas bien compliqué : il vous suffit de déduire vos charges (factures, loyer, pension et autres dépenses mensuelles non-réductibles) de vos revenus (salaires, pensions éventuelles, allocations, etc.). Une fois que vous aurez un aperçu complet de votre budget, il ne vous restera plus qu’à déterminer les conditions de votre crédit. Quel montant souhaitez / pouvez-vous emprunter ? Quelles mensualités pouvez-vous rembourser ? Quelle durée pour votre crédit ?

Ne pas changer ses habitudes financières

La régularité de vos revenus, ainsi que la régularité de vos dépenses vous permettra de conserver la situation dans laquelle vous étiez lorsque vous avez décidé d’octroyer votre crédit et garantira le bon remboursement de ses mensualités si vous avez bien étudié votre budget, ainsi que les conditions de votre crédit au moment de l’octroi. Si garantir que vos revenus ne changeront pas peut-être difficile, éviter d’alourdir votre budget par de nouvelles dépenses et de nouveaux crédits sera un premier avantage pour vous.

Toutefois, les dépenses supplémentaires sont parfois inévitables. Par exemple, si votre voiture vous lâche et que vous ne pouvez plus vous rendre au travail ou si un appareil électroménager ne fonctionne plus. Si votre situation financière est déjà difficile, vous pourrez vous tourner vers les organismes de micro crédit qui trouveront une solution adaptée à votre situation. Découvrez les différents organismes de micro crédit ici.

Réagir rapidement

La plupart des ménages se trouvant dans une situation de surendettement réagissent bien trop tard. Certes, le surendettement est une réalité souvent difficile à admettre, mais plus vite vous réagirez, plus vite vous traiterez le problème et éviterez, ainsi, que ce dernier ne s’aggrave. Aussi, lorsque vous sentez le surendettement arriver, appelez vos créanciers et essayez de trouver un arrangement à l’amiable.

Rachat de crédit

S’il devient de plus en plus difficile de vous tenir au remboursement de vos mensualités, c’est probablement parce qu’il faut revoir vos mensualités. Le rachat de crédit vous permettra de réunir tous vos crédits en un seul crédit et de prolonger la durée du remboursement de manière à diminuer vos mensualités. Le rachat de crédit peut réunir différents types de crédit tels que le crédit affecté, le prêt personnel, le crédit renouvelable, le micro crédit, le crédit immobilier, etc. Il vous permettra de respirer à nouveau et de respecter les conditions de remboursement.

Le rachat de crédit vous coûtera plus cher qu’un crédit à la consommation, toutefois, un crédit à la consommation non-remboursé vous coûtera beaucoup plus cher qu’un rachat de crédit. Aussi, ce sera à vous de peser le pour et le contre.

Saisir la commission de surendettement

Dans chaque département, la Banque de France dispose d’une commission de surendettement. Aussi, si vous ne voyez plus d’autres solutions pour remédier à votre situation difficile et que vous vous voyez crouler sous les dettes, il ne vous restera plus qu’à apporter votre dossier à la commission de surendettement. Vous devrez joindre à votre dossier les documents requis par la commission de surendettement de votre département, ainsi qu’une lettre explicative de votre situation.

Vous trouverez sur le site du ministère de la Justice un modèle de lettre explicative pour votre dossier de surendettement : https://www.justice.fr/?rubrique=10062&ssrubrique=10203&article=11144