Coulage de papier humide avec des tampons encreurs : Ce qu’il faut faire ou pas

Vie pratique

Les tampons encreurs sont très appréciés des professionnels et des amateurs en raison de leur polyvalence. Les tampons encreurs peuvent être combinés avec de nombreux matériaux différents, ainsi qu’avec des techniques artisanales. Avec l’utilisation professionnelle des tampons encreurs, la plupart des utilisateurs opteraient pour des techniques comme le gaufrage à chaud. Mais cela ne doit pas vous empêcher d’expérimenter d’autres techniques différentes pendant votre temps libre. Si vous cherchez un nouveau matériau à essayer, pourquoi ne pas essayer de combiner le moulage du papier humide et les tampons encreurs ?

Voici quelques règles de base à respecter et à ne pas respecter :

Préparez tous les matériaux avant de commencer

Le coulage de papier humide, également connu sous le nom de gaufrage de papier humide, utilise principalement du papier humide qui est pressé sur des tampons encreurs pour créer une image moulée. Assurez-vous de gagner du temps dans le processus de création en préparant d’abord tous les éléments nécessaires. Vous aurez besoin de : tampons encreurs (de préférence avec des empreintes profondes), papier ou papier de soie, eau, une petite soucoupe, un tissu, des poudres de craie/pigment, d’autres colorants (le cas échéant) et des embellissements.

Soyez méticuleux

L’objectif premier du coulage de papier humide est que votre papier soit suffisamment humide et malléable pour que votre tampon encreur puisse laisser des empreintes sur le matériau. Vous aurez affaire à une quantité considérable d’eau, alors assurez-vous de travailler sur des surfaces protectrices, comme des plateaux ou des journaux qui se superposent en dessous. Mouillez soigneusement le papier et assurez-vous d’éliminer toutes les bulles d’air qui ont pu faire surface. Une fois que vous avez terminé, vous pouvez presser le papier mouillé contre votre tampon encreur.

N’oubliez pas de faire preuve de prudence

Lorsqu’il s’agit de couler du papier mouillé, votre tampon carré agit comme un moule afin que le papier mouillé puisse prendre la forme de l’image sur votre tampon en caoutchouc. Le tissu est présent de manière à équilibrer et à éliminer l’humidité tout en moulant simultanément le papier dans les empreintes du dessin de votre tampon encreur. Veillez à ce que la pression exercée soit douce mais constante afin qu’aucune déchirure ne se produise sur le papier.

Ne pas altérer

Laissez le papier sécher sans le trafiquer. Assurez-vous que le papier est entièrement et complètement moulé à l’image de votre tampon encreur et vérifiez les impressions. Si vous êtes satisfait, vous pouvez laisser le papier sécher et attendre qu’il soit complètement sec. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un outil chauffant pour sécher le papier plus rapidement, mais prenez soin de ne pas placer l’outil chauffant trop près du papier afin d’éviter de le brûler accidentellement.

N’oubliez pas de couper

Une fois que le papier est complètement sec, vous pouvez profiter de ce moment pour finir le reste en coupant les parties de papier dont vous n’avez pas besoin. Si nécessaire, vous pouvez également mettre en valeur les impressions sur le papier en utilisant des poudres de pigment ou des poudres de craie afin d’obtenir des nuances de couleur. Vous pouvez également utiliser des embellissements si vous en avez. Si vous recherchez une finition résistante, pensez à vaporiser du vernis acrylique sur la surface.

Il s’agit là des choses simples à faire et à ne pas faire dans le cas d’une coulée de papier humide avec des tampons encreurs. Si vous les gardez à l’esprit, vous serez en mesure de combiner avec succès le moulage du papier mouillé avec vos tampons en caoutchouc. Expérimentez avec différents embellissements, différents tampons et explorez le potentiel infini des créations que vous pouvez donner vie.