Équipements et vêtements de protection à moto

Auto-Moto

Se munir des équipements de protection à moto est nécessaire pour garantir votre sécurité pendant vos trajets. Afin d’optimiser la protection individuelle, les équipements indispensables devront être homologués à l’issue de plusieurs tests de résistance. Découvrez ici ce qu’il vous faut pour circuler en toute légalité et sécurité.

Le casque

Assurant la sécurité de la tête, le casque est un équipement obligatoire pour le pilote et le passager. Ne pas le porter est une infraction qui vous expose à une amende de 135 euros et des retraits de points sur votre permis. Le casque doit être homologué et conforme à la règlementation en vigueur. Pour maximiser votre protection à moto, il est recommandé de se référer aux conseils de professionnels. Ceux-ci vous aideront à choisir un casque jet ou un casque intégral qui correspond réellement à votre morphologie et qui est conforme à la norme E22 ou NF 72.305.

Les gants

Les gants sont également obligatoires et doivent être certifiés conformes aux normes CE. Ils protègent l’utilisateur contre le froid et les conséquences des chutes ou des projections. Les gants doivent être fabriqués avec des matières qui ne brulent pas les mains. Pour cela, le mieux est de s’orienter vers les gants en cuir qui augmente votre protection à moto. À défaut, choisissez des gants d’épaisseur moyenne qui sont conçus avec des textiles facilitant le pilotage. Il faut rappeler que l’absence de gants peut vous faire dépenser 68 euros pour amende.

Chaussures et bottes moto

Toutes les chaussures et les bottes doivent être homologuées. Si vous êtes un sportif, préférez les bottes. Dans le cas où vous aimez la conduite urbaine, choisissez une chaussure adaptée à votre taille. Ces équipements sont très utiles pour protéger vos pieds et vos chevilles contre les chocs éventuels. Préférez les chaussures en cuir qui possède une semelle montante et qui vous offre une bonne souplesse.

Le gilet jaune

Le gilet jaune est un équipement de protection à moto indispensable depuis le 1er janvier 2016. Il s’agit d’un accessoire de sécurité possédant 2 ou 4 bandes fluorescentes qui augmentent la visibilité de celui qui le porte. Le conducteur doit se vêtir de ce gilet pour être mieux vu par les autres usagers en cas d’accident. Il n’est pas obligatoire de le porter pendant la conduite, mais il doit être accessible. Il peut donc être placé sous la selle ou dans un sac à dos. Le non-respect de cette obligation est passible d’une amende allant de 11 à 135 euros.

Le blouson et le pantalon

Les vêtements de protection à moto peuvent désormais protéger les parties les plus vulnérables du corps. Contrairement au gilet jaune, le blouson et le pantalon sont facultatifs. Le blouson dispose désormais de protection pour le haut du corps et le dos afin de protéger la colonne vertébrale. Il doit être étanche ou doublé selon la saison pour vous procurer un maximum de confort.

Le blouson est aussi pratique que le pantalon qui offre de meilleures performances lorsqu’il est fabriqué en cuir avec des protections pour le genou et les hanches. Veillez cependant à choisir un pantalon qui ne vous fait pas glisser au moindre mouvement. Il est important d’acheter des vêtements de protection made in CE, afin de prouver leur qualité. Vous pouvez laisser les étiquettes de vos équipements pour ne pas perdre du temps lors des contrôles.