Reconversion infirmière

Reconversion infirmière : comment ça se passe ?

Non classé

Le paramédical est un domaine qui fait l’objet de plus en plus de reconversions en France. Certains préfèrent se diriger vers des métiers dans leur domaine originel et d’autres pensent à changer radicalement de veste. Quoi qu’il en soit, ce que les gens recherchent dans le paramédical, c’est son côté humain et relationnel. À travers ces quelques lignes, nous espérons vous apporter quelques éléments de réponse si tel est votre projet.

Pourquoi se réorienter vers le domaine paramédical ?

Dans le domaine du paramédical, on peut décompter quatre principales activités :

  • Les professions de soin telles que les aide-soignants, infirmiers ou auxiliaire de puériculture ;
  • Les professions de rééducation telles que les kinésithérapeutes ou les ergothérapeutes ;
  • Les professions d’appareillage comme audioprothésiste ou opticien-lunetier ;
  • Les professions d’assistance médicale et techniques comme ambulancier.

Il faut aussi savoir qu’il n’y a pas de conditions d’âge pour vous convertir dans le paramédical. Il est ainsi possible de trouver une formation qui correspond à vos valeurs, votre parcours et à votre emploi du temps que vous ayez 30, 40 ou 50 ans. Si vous en cherchez une, nous vous invitons à cliquer ici.

Reconversion infirmière

Par ailleurs, il faut savoir que le secteur du paramédical est un secteur d’avenir dont l’activité est croissante. De plus, les recrutements et les opportunités de reconversion professionnelle ne sont pas du tout rares en cause du vieillissement de la population. Plus particulièrement, le secteur de la santé visuelle est en augmentation. Les statistiques nous disent en effet que le nombre des personnes myopes augmente d’année en année à cause de l’étendue de la présence des écrans (tablettes électroniques, téléphones portables, ordinateurs, etc.) dans nos vies.

Comment se former pour une reconversion en opticien ?

Plusieurs établissements proposent des formations adaptées pour une reconversion en paramédical en général et en optique de manière plus particulière. Une remise à niveau est prévue pour les matières scientifiques. Notez aussi que les horaires des cours sont adaptés à la disponibilité des apprenants étant donné qu’ils doivent souvent travailler en même temps.

Sachez également que, généralement, il y a deux rentrées pour ce type de formation. Une en septembre et une deuxième vers le milieu de l’année pour permettre à ceux qui ont envie de changer de vie professionnelle de le faire le plus rapidement possible. Pour entamer une vie professionnelle au plus vite, certaines écoles délivrent une « certification monteur lunetier » après un an de formation en « prépa optique ». Ce titre vous donnera l’opportunité de travailler dans un magasin d’optique.

Si vous êtes déjà opticien lunetier, que vous avez de l’expérience et que vous souhaitez changer de métier tout en ne vous éloignant pas de votre domaine originel, vous pouvez vous reconvertir vers un métier qui demande plus de technicité dans le cadre du secteur paramédical. Par exemple, il est possible de suivre un cursus de lunetier créateur pour donner libre cours à votre imagination et inventer de nouveaux modèles de lunettes.